La Liberté

Un voyage au bout de l’entêtement

Pas toujours facile de faire avancer Inschi et Centaure, mais Jean-Claude Pesse et Gabriela Vex savent comment motiver leurs bêtes pour aller chercher les meules de Gruyère à l’alpage des Morteys. ©Charles Ellena
Pas toujours facile de faire avancer Inschi et Centaure, mais Jean-Claude Pesse et Gabriela Vex savent comment motiver leurs bêtes pour aller chercher les meules de Gruyère à l’alpage des Morteys. ©Charles Ellena
Pas toujours facile de faire avancer Inschi et Centaure, mais Jean-Claude Pesse et Gabriela Vex savent comment motiver leurs bêtes pour aller chercher les meules de Gruyère à l’alpage des Morteys. ©Charles Ellena
Pas toujours facile de faire avancer Inschi et Centaure, mais Jean-Claude Pesse et Gabriela Vex savent comment motiver leurs bêtes pour aller chercher les meules de Gruyère à l’alpage des Morteys. ©Charles Ellena
Pas toujours facile de faire avancer Inschi et Centaure, mais Jean-Claude Pesse et Gabriela Vex savent comment motiver leurs bêtes pour aller chercher les meules de Gruyère à l’alpage des Morteys. ©Charles Ellena
Pas toujours facile de faire avancer Inschi et Centaure, mais Jean-Claude Pesse et Gabriela Vex savent comment motiver leurs bêtes pour aller chercher les meules de Gruyère à l’alpage des Morteys. ©Charles Ellena
Pas toujours facile de faire avancer Inschi et Centaure, mais Jean-Claude Pesse et Gabriela Vex savent comment motiver leurs bêtes pour aller chercher les meules de Gruyère à l’alpage des Morteys. ©Charles Ellena
Pas toujours facile de faire avancer Inschi et Centaure, mais Jean-Claude Pesse et Gabriela Vex savent comment motiver leurs bêtes pour aller chercher les meules de Gruyère à l’alpage des Morteys. ©Charles Ellena
22.07.2018

Jean-Claude Pesse travaille l’été comme barlatè. Il est l’un des derniers à pratiquer cette activité

photos Charles Ellena Texte Charles Grandjean

Vanil Noir » Un flot d’eau se déverse soudainement sur le dos des deux mulets. «C’est la douche du matin!» s’exclame Jean-Claude Pesse. A l’aide d’un bâton, l’homme en bredzon vient de vider la cuvette d’eau de pluie qui s’est formée sur la bâche durant la nuit de vendredi à samedi. Elle protège des intempéries les deux bêtes de somme, qu’il s’apprête à bâter.

Jean-Claude Pesse perpétue les gestes ancestraux du barlatè, l’armailli en charge du transport du fromage vers la vallée. Quatre à cinq fois par semaine, lui et ses compagnons rejoignent l’alpage des Morteys, au pied du Vanil Noir, depuis le «bar à mulet». Ce petit abri de fortune adossé à une bétaillère se situe dans la vallée du Gros-Mont, en dessus de Charmey.

Apr

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00