La Liberté

Une «triste affaire» à tirer au clair

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Par la voix de Philippe Jobin, le chef du groupe UDC, la droite vaudoise a demandé une commission d’enquête parlementaire sur la débâcle de l’HRC. © Keystone-archives
Par la voix de Philippe Jobin, le chef du groupe UDC, la droite vaudoise a demandé une commission d’enquête parlementaire sur la débâcle de l’HRC. © Keystone-archives
Partager cet article sur:
10.06.2020

La droite a déposé sa requête pour une commission d’enquête parlementaire sur l’hôpital de Rennaz

Raphaël Besson

Riviera-Chablais » Après l’avoir annoncé, la droite parlementaire vaudoise (PLR, UDC et Vert’libéraux) a franchi le pas hier à Yverdon par la voix du chef de groupe UDC Philippe Jobin. Il faut «faire toute la lumière sur cette triste affaire», a lancé celui qui est aussi syndic d’Echichens. Les événements sont «d’une grande portée» et c’est bien dans les attributions du Grand Conseil en matière de surveillance que de demander une commission d’enquête parlementaire (CEP) sur la débâcle de l’Hôpital Riviera-Chablais (HRC) Vaud-Valais, a-t-il argumenté.

Le message est ainsi transmis au gouvernement qui établira un rapport et reviendra devant le parlement pour soumettre l’objet à un vote. Le PLR espère que ce débat pourra se tenir à la rentrée parlementaire après les vacances. L’issue du vote ne fait en principe pas de doute puisque les trois partis comptent 82 voix sur 150. Sans compter celles de la gauche de la gauche qui, si elle n’a pas signé la requête, affirme qu’elle appu

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00