La Liberté

Embastillé dans une bulle de luxe

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Gaëtan Haas: «On est testé tous les jours, une fois dans le nez, une fois dans la gorge». © Keystone-archives
Gaëtan Haas: «On est testé tous les jours, une fois dans le nez, une fois dans la gorge». © Keystone-archives
Partager cet article sur:
05.08.2020

Attaquant des Edmonton Oilers, Gaëtan Haas vit dans un confinement presque carcéral exigé par la NHL

Laurent Kleisl

Hockey sur glace » Depuis une dizaine de jours, Gaëtan Haas vit dans le confinement surréaliste imposé par la NHL afin de disputer les play-off de la saison 2019-2020. L’attaquant biennois des Edmonton Oilers relate cette expérience singulière. «Si je raconte toute l’organisation, on en a pour une semaine…»

Gaëtan Haas ironise à peine. Depuis le dimanche 26 juillet, il vit dans une forteresse de luxe, une prison de haute sécurité réservée aux étoiles du hockey. Histoire de s’éviter le moindre accroc sanitaire, la NHL n’a pas lésiné sur les moyens. A Edmonton pour la conférence ouest, à Toronto pour la conférence est, la plus prestigieuse ligue de la planète a concentré ses activités sur deux villes bulles hermétiquement fermées. Deux hubs, dans le jargon nord-américain.

A Edmonton, fief de ses Oilers, le Biennois de 28 ans évolue à l’extérieur du Rogers Place, pourtant son lieu de travail au quotidien. «On se trouve dans notre patinoire, mais on doit changer de vestiai

Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00