La Liberté

Peier pour une confirmation

Killian Peier est avant tout en quête de régularité au très haut niveau. © Keystone-archives
Killian Peier est avant tout en quête de régularité au très haut niveau. © Keystone-archives
21.11.2019

Le Vaudois a les moyens de décrocher des places sur le podium en Coupe du monde

Saut à skis » L’exercice 2019-2020 doit être celui de la confirmation pour Killian Peier. Médaillé de bronze sur le grand tremplin d’Innsbruck lors des mondiaux 2019, le Vaudois veut lutter plus régulièrement pour les places sur le podium en Coupe du monde.

La préparation estivale a en tout cas validé définitivement la relève de la garde au sein du saut à skis suisse. Le quadruple champion olympique Simon Ammann (38 ans), qui vivra sa 23e saison en Coupe du monde (ce sera la 31e pour le Japonais Noriaki Kasai!), n’est désormais plus l’homme à battre dans le camp helvétique.

Il peut viser le top 10

C’est bien Killian Peier qui a donné le ton lors des camps d’entraînement de Zakopane et Garmisch-Partenkirchen. Simon Ammann a dû sortir le grand jeu pour rivaliser avec le Vaudois (24 ans), qui selon ses entraîneurs devrait tout de suite pouvoir se hisser dans le top 10 de la hiérarchie.

Killian Peier cherchera ainsi à s’illustrer dès dimanche à Wisla, théâtre du premier concours individuel de la saison. Il est accompagné en Pologne de Gregor Deschwanden, Dominik Peter et Andreas Schuler: Simon Ammann a en effet renoncé à s’aligner sur un tremplin qu’il n’affectionne guère. Le Saint-Gallois n’entrera en scène que le week-end suivant à Kuusamo, en Finlande. Il a de toute manière largement le temps de préparer son principal rendez-vous de la saison: les mondiaux de vol à skis, prévus fin mars à Planica. C’est sur le gigantesque tremplin slovène qu’il avait signé en mars dernier son meilleur résultat de l’hiver (6e).

En quête de régularité

Killian Peier est, lui, avant tout en quête de régularité au très haut niveau. Le Sarrazin avait «explosé» lors de la dernière Tournée des quatre tremplins, décrochant le premier top 10 de sa carrière à Innsbruck (7e) avant de se classer 8e à Bischofshofen pour obtenir une superbe 10e place finale. Pas encore très à l’aise en vol à skis, Killian Peier cherchera une nouvelle fois à s’illustrer lors de la prestigieuse tournée austro-allemande. Il visera également le haut de l’affiche au classement général de la Coupe du monde, lui qui s’était classé 17e l’hiver dernier après avoir terminé douze fois dans le top 15. ats

Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00