La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

En manque de compétition

Les judokas fribourgeois se retrouvent aux championnats de Suisse ce week-end à Bienne

Cédric et David Gauch (au deuxième plan): deux frères qui pourraient être amenés à combattre l’un contre l’autre ce week-end. © Alain Wicht-archives
Cédric et David Gauch (au deuxième plan): deux frères qui pourraient être amenés à combattre l’un contre l’autre ce week-end. © Alain Wicht-archives

Pierre Schouwey

Publié le 27.11.2021

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Judo » Parce qu’ils sont pratiqués entre quatre murs et qu’ils appartiennent à la catégorie des sports avec contacts rapprochés, peu propices à la distanciation sociale, les arts martiaux ont trinqué. Plus que les autres, oui, oui. Les judokas n’appartenant pas au gratin du pays n’ont besoin que d’une seule main (et encore) pour compter les fois où ils ont pu enfiler leur kimono en compétition ces deux dernières années. «Depuis les championnats de Suisse 2019, ce sera seulement le troisième tournoi auquel je participe», soupire David Gauch, pas démotivé pour autant.

Vainqueur à Weinfelden puis à Morat cet automne chez les –60 kg après 18 mois d’entraînement, seul, avec son frère Cédric ou en petit comité, le pensionnaire du JC Villars-sur-Glâne - Fribourg se rend aujourd’hui à Bienne en quête d’or. Ultime rendez-vous d’un calendrier 2021 meurtri, les championnats de Suisse verront converger des athlètes en manque de repères sur le tatami. «Il a fallu se mettre de plus petits

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11