La Liberté

«M’arrêter? Non, jamais!»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Ne vous fiez pas aux apparences, Werner Augsburger ne passera pas beaucoup de temps dans son canapé. Charly Rappo
Ne vous fiez pas aux apparences, Werner Augsburger ne passera pas beaucoup de temps dans son canapé. Charly Rappo
Partager cet article sur:
05.02.2021

Werner Augsburger a pris sa retraite au début de l’année, mais pas question pour lui de se reposer

Patrick Biolley

Carrière » Il y a un peu plus d’un mois, Werner Augsburger (62 ans) prenait sa retraite de la direction de Swiss Volley, la fédération nationale de volleyball. Le sexagénaire en a profité pour… accepter un mandat de consultant auprès de la fédération de gymnastique. Bosseur, insatiable, dynamique, les qualificatifs pleuvent quand on évoque son nom auprès de ses anciens collaborateurs. Il faut être capable de suivre son rythme. Au moment de rencontrer le Valaisan, installé depuis 20 ans en Singine, le ton est rapidement donné. «Nous allons parler de sport, alors asseyons-nous dans la salle de gym», sourit-il à peine la porte de son appartement de Guin fermée.

Voilà un mois que vous avez passé le relais à Philippe Saxer à la tête de Swiss Volley, quel conseil lui avez-vous donn&eac

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00