La Liberté

«C’est le bon moment pour la Suisse»

SOS Méditerranée Suisse attend la mise en place rapide d’un mécanisme de débarquement pérenne et coordonné. © Keystone
SOS Méditerranée Suisse attend la mise en place rapide d’un mécanisme de débarquement pérenne et coordonné. © Keystone
19.09.2019

Le pays devrait accueillir plus de migrants débarqués, selon la directrice de SOS Méditerranée Suisse

Thierry Jacolet

Migrants » Le vent a tourné en Méditerranée depuis que Matteo Salvini a été dégagé du gouvernement. Et il souffle dans le dos des bateaux des ONG humanitaires: l’Italie a pour la première fois depuis 15 mois accueilli samedi à Lampedusa 82 migrants sauvés par l’Ocean Viking, le bateau de SOS Méditerranée. Un signe encourageant pour le système européen coordonné de répartition des migrants après débarquement qui attend le feu vert des pays de l’UE.

Un mécanisme de solidarité auquel la Suisse devrait participer, selon des parlementaires de tous bords, hormis l’UDC. Ils ont déposé lundi une motion devant le Conseil national, proposant que le pays accueille 2% des migrants sauvés en mer par les navires des ONG. «Toutes les conditions sont réunies pour que la Suisse s’engage», insiste Caroline Abu Sa’Da, directrice générale de l’ONG SOS Méditerranée Suisse.

Pourquoi SOS Méditerranée Suisse soutient-elle cette motion?

Caroline Abu Sa’Da: Elle

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00