La Liberté

Enquête sur l’affaire kazakhe

Enquête sur l’affaire kazakhe
Enquête sur l’affaire kazakhe
Thomas Borer (à gauche) et Christian Miesch sont rattrapés par l’affaire kazakhe. © Keystone
Thomas Borer (à gauche) et Christian Miesch sont rattrapés par l’affaire kazakhe. © Keystone
13.09.2018

L’ex-conseiller national Christian Miesch et Thomas Borer devront s’expliquer à la justice

Corruption » L’ex-conseiller national Christian Miesch (udc, BL) pourra être poursuivi par la justice en lien avec l’affaire kazakhe. Hier, les commissions compétentes sont tombées d’accord pour lever son immunité parlementaire, une première.

La commission de l’immunité du National y avait d’abord mis son veto. Elle a changé d’avis et donné son accord par 5 voix contre 3, a indiqué à la presse Mattea Meyer (ps, ZH), présidente de la commission.

M. Miesch est soupçonné d’avoir reçu de l’argent pour déposer une intervention au sujet du Kazakhstan et il n’a pas réussi à dissiper le soupçon de corruption qui pèse sur lui, a expliqué la socialiste. Or il est important que le parlement ne puisse pas être soupçonné de corruption.

Ne pas entraver l

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00