La Liberté

Plusieurs défauts découverts sur les F/A-18

21.10.2019

Armée » Quinze charnières de volets d’atterrissage des jets militaires présentent des fissures.

Les charnières des volets d’atterrissage des trente F/A-18 des Forces aériennes suisses subissent actuellement un contrôle. Onze avions de combat ont été examinés jusqu’ici. Quinze charnières présentent des fissures.

Les contrôles ont été ordonnés le 9 octobre dernier après la découverte d’une fissure sur une charnière. Le commandant des forces aériennes a demandé un examen de l’ensemble des appareils. Une restriction de vol a également été prononcée: les F/A-18 doivent voler à une altitude minimale de 1000 mètres.

Les volets d’atterrissage de onze avions ont été contrôlés, ce qui a permis de découvrir quinze charnières avec des fissures. Le porte-parole d’Armasuisse Kaj-Gunnar Sievert a confirmé samedi l’information parue dans les journaux de Tamedia.

Le porte-parole n’a pas été en mesure de préciser le nombre de F/A-18 touchés. Chaque appareil possède deux charnières sur ses deux volets d’atterrissage: aucune, toutes ou une partie des quatre charnières peuvent être fissurées.

M. Sievert n’a pas non plus pu informer sur la durée des contrôles des 19 jets restants et sur la durée des réparations des parties défectueuses.

Il y a dix jours, une démonstration de vol des F/A-18 au-dessus de l’Axalp, dans l’Oberland bernois, avait été annulée en raison de la découverte des fissures. Ces shows aériens avec canon de bord et vols près du sol sont supprimés jusqu’à la fin des contrôles. Les jets restent toutefois à disposition de la police aérienne, avait précisé le Département fédéral de la défense le 9 octobre.

En février 2018 déjà, les forces aériennes ont dû clouer au sol cinq F/A-18 jusqu’en mars 2018 en raison de fissures apparues sur les clapets des ailes. A l’époque aussi, toute la flotte avait été soumise à des examens.

En février 2019, une fissure dans un composant structurel de la partie supérieure du fuselage avait été découverte sur un F/A-18. Là encore, tous les appareils avaient subi un contrôle. Aucune autre fissure n’avait été découverte. ats

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00