La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Quand fiscalité et AVS font la paire

Le Conseil des Etats lie l’imposition des entreprises et les retraites. Le Conseil national devrait l’imiter

Philippe Boeglin et Christiane Imsand

Publié le 08.06.2018

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Fiscalité »   La faim est le meilleur cuisinier, dit le dicton: une personne affamée parvient à concocter au pied levé de bons petits plats avec les ingrédients les plus divers. Et en politique, serait-on tenté d’ajouter, l’urgence est le meilleur argument: quand le temps presse, faisant fi de leur idéologie, les camps parviennent parfois à assembler différents éléments afin de trouver des solutions – un peu comme dans les arts culinaires.

L’exercice a réussi hier au Conseil des Etats, qui a plébiscité par 34 voix contre 5 le paquet liant la réforme de l’imposition des entreprises, le Projet fiscal 17, à la stabilisation financière de l’AVS. Bien lui en a pris, puisque cette nouvelle mouture possède de grandes chances de succès au Conseil national. C’est que l’enjeu est incontest

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00