La Liberté

Tempête sur les antennes 5G

Partager cet article sur:
08.07.2020

Combien de fois ai-je entendu dire que la 5G n’est pas néfaste pour la santé et qu’aucune étude ne le démontre… mais aucune étude ne démontre qu’elle ne l’est pas. Pourtant, 172 scientifiques issus de 37 pays ont alerté l’ONU des dangers sanitaires et ils considèrent le déploiement de la 5G comme un «crime en vertu du droit international» (La Liberté du 4 avril 2019)… Ce n’est pas rien! Qui sommes-nous, nous pauvres péquins, pour remettre en cause leur analyse?

La 5G consomme trois fois plus d’électricité et, ça, les études le démontrent! Est-ce bien raisonnable à une époque où le mouvement devrait être inverse si l’on veut sauver un bout de notre monde? La plupart des climatosceptiques que je rencontre, que j’entends ou que je lis, sont plus ou moins âgés… Ils ne vivront aucune des catastrophes en perspective!

Et finalement, cette 5G, à quoi et à qui va-t-elle servir? Pour moi en tout cas, la 3G et la 4G sont amplement suffisantes. Donc?

Le déploiement de la 5G, dans la Glâne et ailleurs, est alarmant (LL du 28 juin, «La 5G divise les élus de la Glâne»). De nombreuses voix, d’un peu partout, s’y opposent et tentent de rendre attentives nos autorités. J’espère que ce ne sera pas en vain, car il s’agit d’un vrai choix politique.

Aujourd’hui, nos autorités doivent choisir le monde qu’elles veulent laisser aux générations à venir et, à mon avis, la 5G n’en fait pas partie. La 5G sert l’économie des aînés, mais certainement pas nos enfants et petits-enfants.

Myriam Luisier, Esmonts

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00