La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les photos cachées de la guerre civile

Quatre-vingts ans après la guerre d’Espagne, 5000 photos inédites livrent un autre regard sur le conflit

Les photos cachées de la guerre civile
Les photos cachées de la guerre civile
Les photos cachées de la guerre civile
Les photos cachées de la guerre civile
Les photos cachées de la guerre civile
Les photos cachées de la guerre civile
Les photos cachées de la guerre civile
Les photos cachées de la guerre civile
Les photos cachées de la guerre civile
Les photos cachées de la guerre civile

Pascal Fleury

Publié le 05.03.2021

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Patrimoine » Deux vieilles boîtes rouges qui attirent l’œil au fond du garage d’une maison vouée à la démolition près de Barcelone. Un mot joliment calligraphié: «Copias». A l’intérieur des cartons, un trésor iconographique rare: 5000 négatifs et tirages photographiques qui remontent à plus de 80 ans. Ces images si longtemps cachées sont du Catalan Antoni Campañà Bandranas (1906-1989). Mettant en lumière la guerre civile espagnole dans toute sa complexité catalane, elles traversent le conflit de part en part, depuis la tentative de coup d’Etat militaire des 17 et 18 juillet 1936 jusqu’à la victoire de Francisco Franco au printemps 1939. Cette grande fresque tragique, emprunte d’«amertume et de tristesse», fait désormais l’objet d’un ouvrage exceptionnel traduit en français1.

Issu d’une famille aisée d’entrepreneurs en construction, Antoni Campañà s’est lancé très jeune dans la photographie, remportant des prix d’encouragement. Très éclectique, il est considéré comme un «homm

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11