La Liberté

Fribourg dit adieu à son petit train

Le train miniature de la vallée du Gottéron, à l'arrêt depuis l'an dernier, ne roulera plus. La ville de Fribourg ordonne la fin des activités pour des raisons de sécurité et résilie le bail de la buvette.

Le petit train de la vallée du Gottéron fêtait ses 20 ans en 2017, ici avec, de dr. à g. Maxime, le concepteur Philippe Hermann, sa fille Alexandra et le mari d'Alexandra, Sahin Taner. © La Liberté
Le petit train de la vallée du Gottéron fêtait ses 20 ans en 2017, ici avec, de dr. à g. Maxime, le concepteur Philippe Hermann, sa fille Alexandra et le mari d'Alexandra, Sahin Taner. © La Liberté

PC

Publié le 14.05.2022
Partager cet article sur:

«La buvette du petit train sera définitivement fermée à la fin août sur ordre de la ville de Fribourg», annonce la famille Hermann sur Facebook. Quand à l'arrêt du petit train lui-même, ordonné l'été dernier après des chutes de pierres, il deviendra définitif.

«C'est triste, on doit tout fermer après quarante ans d'exploitation de la culture de champignons, et vingt-cinq ans pour le petit train et la buvette. Les enfants, les touristes les personnes âgées qui fréquentaient les lieux vont perdre un endroit exceptionnel», regette Alexandra Hermann Taner, la fille de Philippe Hermann, créateur de l'attraction.

Risques géologiques

La ville de Fribourg confirme avoir interdit définitivement l'exploitation du petit train et de sa place de jeux dans la vallée: «Des analyses et des rapports récents ont montré l’existence de risques géologiques importants, comme des chutes de pierre et des glissements de terrains comme ceux de l'été dernier», explique la conseillère communal Andrea Burgener Woeffray, en charge de l'urbanisme et de l'environnement.

Des mesures de protection, comme des filets contre les chutes de pierres, auraient eu «des coûts disproportionnés», ajoute l'exécutif communal, qui indique avoir «fait une pesée d'intérêts».

«Perte touristique»

La ville affirme agir «en tant qu’autorité de surveillance en matière de dangers naturels et responsable de la sécurité des personnes et des biens, d'une part, et parallèlement comme propriétaire des terrains.» A terme l'endroit devra être «remis en conformité». Le plan d'aménagement local «intègre désormais les dangers naturels et l'endroit est classé en zone verte de protection du paysage dans le plan d'aménagement de la ville : «Une activité commerciale n'y sera plus possible et le bail de la buvette sera donc résilié» à la fin de l'année.

«Nous regrettons pour le petit train, car c'est une perte touristique pour Fribourg», souligne Andrea Burgener Woeffray. Et de préciser que la vallée reste ouverte aux promeneurs.

Un projet à Grolley

Alexandra Hermann Taner prend acte de cette décision, mais s'étonne toutefois que les autres constructions de la vallée du Gottéron ne soient pas impactées par les mêmes mesures de sécurité.
Mais le petit train n’a peut-être pas roulé son dernier kilomètre: «Nous avons repris le restaurant du Centurion à Grolley et nous préparons une mise à l'enquête pour y installer le petit train. Il n'est pas exclu que la culture de champignons puisse également trouver place dans les caves.»

 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00