La Liberté

10.10.2019

Allemagne: fort recul des exportations en août

Crucial pour l'Allemagne, le commerce extérieur est d'autant plus surveillé que le climat des échanges reste tendu et est désormais suspendu à une issue positive des négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, qui reprennent jeudi à Washington (archives). © KEYSTONE/EPA/FOCKE STRANGMANN
Crucial pour l'Allemagne, le commerce extérieur est d'autant plus surveillé que le climat des échanges reste tendu et est désormais suspendu à une issue positive des négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, qui reprennent jeudi à Washington (archives). © KEYSTONE/EPA/FOCKE STRANGMANN


10.10.2019

L'Allemagne a enregistré en août un excédent commercial de 18,1 milliards d'euros, en net recul par rapport aux 20,2 milliards affichés le mois précédent. La chute reflète le repli prononcé des exportations, a annoncé jeudi l'Office fédéral des statistiques.

Sur un mois et en données corrigées des variations saisonnières, les exportations ont diminué de 1,8% à 101,2 milliards d'euros, tandis que les importations ont augmenté de 0,5% à 85,0 milliards d'euros. La comparaison avec août 2018 témoigne d'un impact plus fort des tensions commerciales, alors qu'elles avaient moins pesé au mois de juillet: les exportations ont diminué de 3,9% sur un an, pendant que les importations glissaient de 3,1%.

Le surplus commercial a encore plus reculé en données brutes, privilégiées par Destatis mais moins révélatrices d'une tendance de fond, en retombant à 16,2 milliards d'euros en août après 21,6 milliards en juillet.

Dans le détail, l'Union européenne a absorbé en juillet 57,5 milliards d'euros de marchandises en provenance d'Allemagne, soit 3,3% de moins qu'un an auparavant, et les pays tiers ont acheté pour 43,7 milliards d'euros, soit un recul de 4,8% sur un an.

Climat des échanges tendu

Quant aux importations, elles ont fléchi à la fois en provenance de l'Union européenne (-2,7% à 47,2 milliards d'euros) et des pays tiers (-3,6% à 37,8 milliards d'euros).

Crucial pour l'Allemagne, le commerce extérieur est d'autant plus surveillé que le climat des échanges reste tendu et est désormais suspendu à une issue positive des négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, qui reprennent jeudi à Washington. Ce conflit a d'ores-et-déjà contribué à plonger en récession l'industrie allemande, pesant sur l'ensemble de l'économie.

Après avoir reculé de 0,1% d'avril à juin, le PIB allemand pourrait à nouveau se contracter lors des mois d'été en cours, anticipe la Banque fédérale allemande (Bundesbank). Cela signifierait que l'Allemagne pourrait se retrouver dans une récession technique, en affichant deux trimestres d'affilée en recul.

ats, awp, afp

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00