La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le Conseil fédéral a fait le job

Malgré le retard à l’allumage, le Conseil fédéral a imposé des mesures proportionnées qui ont permis d’éviter la saturation des hôpitaux. Premier bilan sanitaire et politique de la gestion de crise

Thierry Jacolet

Publié le 10.05.2020

Temps de lecture estimé : 13 minutes

Partager cet article sur:

Pandémie » Au début du mois de février, les autorités fédérales regardaient l’épidémie de Covid-19 venir de Chine comme les touristes observaient depuis les plages indonésiennes, intrigués, une barre blanche au large en décembre 2004. Mais le tsunami de Covid-19 était déjà aux portes du pays. Et il a fallu que la première vague frappe le Tessin pour que le Conseil fédéral réalise l’urgence de la situation.

Dès le 28 février, il a imposé en quelques semaines des mesures inédites et radicales de confinement. «La réponse purement sanitaire a été à la hauteur du choc», salue Joachim Marti, spécialiste en économie de la santé à Unisanté, à Lausanne. «Si les autorités fédérales n’avaient pas pris

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00