La Liberté

Lieberman met à mal la coalition

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le retour au calme à Gaza a été qualifié de «capitulation face au terrorisme» par Avigdor Lieberman. © Keystone
Le retour au calme à Gaza a été qualifié de «capitulation face au terrorisme» par Avigdor Lieberman. © Keystone
Partager cet article sur:
15.11.2018

Opposé à un cessez-le-feu avec le Hamas, le ministre claque la porte. Elections anticipées en vue

Guillaume Gendron, Tel-Aviv

Israël » En Israël, la mécanique des fluides politiques est implacable: quand le cessez-le-feu s’impose à Gaza, les hostilités reprennent aussitôt à la Knesset, le Parlement israélien. En imposant sa conviction qu’une guerre était «non nécessaire» contre le Hamas, Benyamin Netanyahou se savait fragilisé dans l’opinion publique, mais aussi et surtout au sein de sa coalition, à la merci de ses rivaux d’ultradroite, qui appelaient à frapper le plus durement possible l’organisation islamiste au pouvoir dans l’enclave sous blocus, contre l’avis de la hiérarchie militaire.

La poussière des combats à peine retombée, le ministre de la Défense Avigdor Lieberman a donc annoncé hier sa démission et appelé à la tenue d’élections anticipées, qui apparaissent d

Articles les plus lus
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00