La Liberté

Petit geste pour le bilinguisme

Partager cet article sur:
05.09.2019

Comment réagir face au panneau de bienvenue marquant l’entrée en notre beau pays fribourgeois? Celui qui arbore une vache noir et blanc, à la hauteur de Mannens, sur la route de Payerne à Fribourg. Comme il est d’usage, ce panneau est rédigé en français et en allemand, indiquant l’unité entre les deux régions linguistiques de notre canton. Nous pouvons être fiers de cette rare particularité en Suisse. Nous sommes le canton assurant la transition harmonieuse entre deux cultures voisines.

Mais comment réagir lorsque depuis des mois la partie germanophone de l’intitulé «Pays de Fribourg/Freiburgerland» est recouverte d’un gros trait de spray noir? Est-ce réellement la première impression qu’un visiteur en nos terres doit recevoir? Cet acte de vandalisme désole. Il insulte une partie de la population du canton, insinuant que les Alémaniques et les bilingues ne feraient pas partie du «Pays de Fribourg». Pire, aucun service public n’a jugé nécessaire d’organiser le nettoyage de ce panneau. Devons-nous en conclure que les Fribourgeois romands acceptent tacitement ce message? Je refuse de le croire.

Comment réagir donc? En prenant du diluant, en se rendant sur place et en passant un petit coup de chiffon. En trois minutes, on pouvait à nouveau lire fièrement l’identité bilingue de notre canton.

Frédérick Saghir,

Fribourg

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00