La Liberté

Des frais d’école à régulariser

30.11.2019

Romont » Le Conseil général doit régulariser des frais engagés à tort par l’exécutif.

La préfecture et le Service des communes l’ont pointé du doigt en mai: depuis 2017, le Conseil communal de Romont a étudié la construction d’une école à En Bouley sans crédit dédié. Il a puisé à tort dans une enveloppe allouée à l’ancien projet baptisé Zelda. Les conseillers généraux sont appelés à régulariser la situation le 12 décembre.

Ils se prononceront sur un crédit de 190 000 francs, soit 184 476 fr. déjà engagés et 5524 fr. de réserve. «L’important c’est que le Conseil général prenne des décisions en toute connaissance de cause. Qu’il n’y ait pas de confusion dans les objectifs du projet», souligne Gérald Mutrux. Le chef du Service des communes reconnaît qu’une telle situation est «rarissime». Qu’adviendrait-il en cas de refus du législatif? «Ce serait un désaveu. On devrait analyser la situation plus en détail, d’entente avec le préfet», répond-il. Pour rappel, l’exécutif ava

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00