La Liberté

Le Conseil d’Etat défend son modèle

En 2017, 420 jeunes Fribourgeois bénéficiaient d’une Talent Card, sorte de sésame délivré par Swiss Olympic aux athlètes de fédérations membres disposant d’un concept de promotion de la relève. © Alain Wicht-archives
En 2017, 420 jeunes Fribourgeois bénéficiaient d’une Talent Card, sorte de sésame délivré par Swiss Olympic aux athlètes de fédérations membres disposant d’un concept de promotion de la relève. © Alain Wicht-archives
13.03.2019

Parfois critiqué, le programme Sports-Arts-Formation est jugé efficace en comparaison intercantonale

Nicolas Maradan

Education » Concilier les études et la pratique du sport de haut niveau peut s’avérer compliqué pour les jeunes talents fribourgeois. Plusieurs s’en plaignent. Les artistes, logés à la même enseigne, grincent parfois des dents également. C’est dire si le rapport sur le programme Sports-Arts-Formation (SAF), rendu public ce mercredi par le Conseil d’Etat, était attendu. Ce document fait suite à deux postulats rédigés par les députés Gabrielle Bourguet (pdc, Granges), Romain Collaud (plr, Massonnens), Philippe Savoy (ps, Corpataux) et Laurent Dietrich (pdc, Fribourg), qui s’inquiètent des lacunes du système actuel.

L’administration fribourgeoise s’est donc livrée à une vaste enquête comparative. Tous les cantons, à l’exception de Bâle-Ville, y ont répondu. Sur cette base, le Cons

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00