La Liberté

L’illusion d’une présidence sans risque

A la suite du retrait d’Yves Ravenel, la socialiste Sonya Butera exercera la charge présidentielle ad interim. © Keystone
A la suite du retrait d’Yves Ravenel, la socialiste Sonya Butera exercera la charge présidentielle ad interim. © Keystone
15.01.2020

Les partis vaudois se demandent comment faire pour éviter une nouvelle affaire Yves Ravenel

Raphaël Besson

Grand Conseil » Au lendemain de la démission du président du Grand Conseil vaudois Yves Ravenel, les partis politiques s’interrogent. Comment éviter à l’avenir une telle mésaventure, dommageable pour la fonction et les institutions? Le PLR suggère une sorte de Commission d’éthique.

La décision d’Yves Ravenel a bien été prise lundi soir (notre édition d’hier). Il s’est beaucoup entouré durant cette semaine pour réfléchir, sans que l’UDC Suisse intervienne, a certifié hier matin le président de l’UDC Vaud. Kevin Grangier et le chef du groupe au parlement Philippe Jobin ont brièvement tiré les leçons de ces journées particulières qui ont vu le premier citoyen du canton disparaître après la révélation de sa condamnation pour menaces contre sa femme.

Personne ne savait

Les réflexions portent surtout sur l’avenir, la fonction présidentielle et la bonne marche des institutions. Comment en particulier se prémunir contre de tels accidents ou mauvaises surprises? L’UDC affirme qu

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00