La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Ligne Lausanne-Genève: une fragilité qui soulève des appétits

Le directeur des CFF Vincent Ducrot s’est rendu hier sur le chantier de Tolochenaz. © Keystone
Le directeur des CFF Vincent Ducrot s’est rendu hier sur le chantier de Tolochenaz. © Keystone
Partager cet article sur:
Publié le 12.11.2021

L’incident de Tolochenaz pourrait favoriser les projets ferroviaires entre Genève et Lausanne

Philippe Castella

Transports » Le chaos qui règne depuis mardi dans les trains entre Genève et Lausanne en lien avec l’affaissement de terrain à Tolochenaz aura au moins permis d’illustrer la fragilité de cette ligne ferroviaire, qualifiée de talon d’Achille du réseau suisse. La particularité de cette ligne, qui relie les deux métropoles romandes, c’est qu’il n’existe pas de tronçons alternatifs, alors que c’est le cas à peu près partout ailleurs en Suisse. La topographie et l’urbanisation de cette région, coincée entre le Léman et le Jura, y sont évidemment pour quelque chose.

Cette faiblesse a été pointée du doigt en… 1975 déjà, rappelle Daniel Mange, professeur honoraire à l’EPFL, tr

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00