La Liberté

Thématiques

Les héros de nos bandes dessinées sont immortels
06.12.2019

Les héros de nos bandes dessinées sont immortels

Voici Alix et Blueberry plus éternels que jamais. En bande dessinée, c’est dans les vieilles séries que l’on fait les meilleures recettes. Mais parfois aussi des albums fort réussis

Vague bleue sur Vaud
11.11.2019

Vague bleue sur Vaud

Olivier Français est largement réélu aux Etats. La verte Adèle Thorens devance la socialiste Ada Marra

Une semaine de découvertes interreligieuses
01.11.2019

Une semaine de découvertes interreligieuses

A l'occasion de la 13e semaine Suisse des religions qui se déroule du 2 au 10 novembre dans toute la Suisse, de nombreuses associations et lieux de cultes fribourgeois ouvrent leurs portes et proposent des activités thématiques.

23.10.2019

Une élue genevoise renonce

Conseil national » Jocelyne Haller (ensemble à gauche) cède la place à la troisième de la liste. Le procédé choque.

Petit coup de tonnerre à Genève. Elue surprise au National dimanche, Jocelyne Haller (ensemble à gauche, eàg) ne siégera finalement pas à Berne. Jean Burgermeister, premier des viennent-ensuite, ayant lui aussi décliné l’élection, c’est sa colistière Stéfanie Prezioso qui ira à Berne.

La politicienne genevoise a annoncé lundi à son parti qu’elle préférait se concentrer sur son mandat au Grand Conseil. Si la pratique n’est pas inédite, elle n’a pas manqué de faire réagir. En agissant ainsi, son parti viole-t-il la volonté des électeurs? 

«Nous ne pensions pas que je puisse être élue», assure, gênée, Jocelyne Haller. «En me mettant en queue de liste (cinquième sur six) et en ne participant pas activement à la campagne, je pensais que j’avais été suffisamment claire quant à ma volonté de ne pas siéger à Berne.» 

La députée, réélue il y a un an et demi à l’échelon cantonal, estime qu’elle sera plus utile à Genève, où son expertise sur les thématiques sociales pourrait permettre à son parti de gagner des majorités. Jean Burgermeister explique quant à lui qu’il serait bien allé à la capitale si la configuration avait été différente. «Mais il était impossible pour moi de prendre la place d’une femme.»

Des explications trop candides au goût de nombreux commentateurs sur les réseaux sociaux hier. «Tricherie», «combines» et «mépris des électeurs» étaient de véritables leitmotivs parmi les réactions.

Sans aller aussi loin, Albane Schlechten, cheffe du groupe socialiste au Conseil municipal de la ville de Genève, comprend qu’on puisse «se sentir floué» par la démarche d’EàG. «Jocelyne Haller doit son élection aux nombreux panachages dont elle a bénéficié, notamment en provenance des Verts et du PS. Son programme et ses idées sont très lisibles et tiennent à sa personne plus qu’à son pari. Ces électeurs ne s’attendaient pas à son retrait.»

Arrivée troisième, Stéfanie Prezioso a 690 voix de retard sur Jocelyne Haller et 444 sur Jean Burgermeister. «Des écarts trop importants pour ignorer la volonté du peuple, et une double défection qui donne du crédit à un scénario cousu de fil blanc», estime Maria Pérez, conseillère municipale.

MOHAHEM MUSADAK, LE COURRIER

La tornade écologiste a déferlé
21.10.2019

La tornade écologiste a déferlé

Le tsunami écologiste avale les élections fédérales. Les Verts et les Vert’libéraux réalisent une percée impressionnante, gagnant plus de 25 sièges à eux deux. Les partis gouvernementaux essuient des pertes

Un tsunami climatique
15.10.2019

Un tsunami climatique

Le débat autour du réchauffement de la planète aura dominé la campagne électorale de bout en bout. Bon gré mal gré, tous les partis ont dû revoir leurs plans, parfois grâce à de spectaculaires revirements

Du rêve au cauchemar
12.10.2019

Du rêve au cauchemar

Paolo Giordano » Jeune prodige de la littérature italienne, lauréat du Prix Strega en 2008 pour

Le pont de la Poya, image de Fribourg
11.10.2019

Le pont de la Poya, image de Fribourg

Inauguré il y a 5 ans, le pont a vite intégré la communication touristique, publicitaire ou institutionnelle

Une étoile qui pâlit
02.10.2019

Une étoile qui pâlit

La députation fribourgeoise sous la Coupole fédérale a perdu de sa superbe, même si elle reste l’une des plus solides de Suisse romande. Elle a subi plusieurs déconvenues dans la défense des intérêts cantonaux

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00