La Liberté

02.06.2021

Fribourg revoit ses conditions pour la chasse

Désormais, les heures de chasse à Fribourg seront les mêmes que celles définies dans les cantons limitrophes (photo prétexte). © Corinne Aeberhard
Désormais, les heures de chasse à Fribourg seront les mêmes que celles définies dans les cantons limitrophes (photo prétexte). © Corinne Aeberhard

NM

Partager cet article sur:

Le canton de Fribourg adapte ses directives pour la chasse, avec effet immédiat. La martre et le geai des chênes ne pourront plus être tirés tandis que la limitation à un seul cerf par chasseur est supprimée.

Le canton de Fribourg modifie son ordonnance sur la chasse et adapte ses dispositions en matière de protection des mammifères, des oiseaux sauvages et de leurs biotopes. «Les modifications de ces textes visent aussi à faciliter la régulation des espèces et à mieux protéger celles dont les effectifs sont en baisse», explique la Direction des institutions, de l’agriculture et des forêts (DIAF) dans un communiqué de presse. Les nouvelles règles entrent en vigueur dès à présent.

Première conséquence, les heures de chasse sont désormais les mêmes que celles définies dans les cantons limitrophes. L’administration cantonale ajoute: «Les jours de chasse et de trêve ainsi que les jours pour les essais de chiens ont aussi été modifiés dans le but d’une plus grande harmonisation avec ceux du canton de Vaud. Le mardi sera désormais un jour ouvert à la chasse en lieu et place du mercredi qui sera désormais jour de trêve comme les traditionnels vendredi et dimanche en septembre et octobre en plaine».

Quatre chevreuils par chasseur

La régulation des espèces est également revue. Le nombre de chevreuils prélevables est ainsi augmenté à quatre par chasseur et la limitation à un seul cerf tiré par chasseur est supprimée afin de favoriser la pression sur cette espèce en pleine expansion. En revanche, d’autres espèces dont les effectifs baissent en Suisse ou dans le canton de Fribourg seront mieux protégées. Ainsi, la martre et le geai des chênes ne peuvent plus être chassés. La chasse du chat haret est quant à elle limitée aux individus non tigrés afin de ne pas les confondre avec le chat sauvage. Enfin, la chasse du gibier à plumes se limite dorénavant à quatre espèces: la bécasse, le canard colvert, la sarcelle d’hiver et le cormoran.

Par ailleurs, le Conseil d’Etat a reconduit pour 2021 l’ordonnance qui autorise, durant les mois de juillet et août, la chasse du sanglier en montagne et en plaine. Il indique: «Bien que les effectifs de sangliers ne soient pas précisément connus et que l’année 2020 indique une régression globale des dégâts aux cultures, le Service des forêts et de la nature juge nécessaire de maintenir une pression sur les populations de sangliers en été, comme dans le canton de Vaud».

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00