La Liberté

13.10.2021

Les candidats mettent la main à la poche

Les gens se battent pour entrer au Conseil d’Etat fribourgeois, photographié ici en 2018, dans sa composition actuelle. © Alain Wicht
Les gens se battent pour entrer au Conseil d’Etat fribourgeois, photographié ici en 2018, dans sa composition actuelle. © Alain Wicht

NM

Partager cet article sur:

La Chancellerie a dévoilé mercredi matin des documents concernant les budgets personnels des candidats au Conseil d’Etat. Pour certains, comme la centriste Luana Menoud-Baldi et le PLR Didier Castella, ils dépassent les 70’000 francs.

Pour rappel, en vertu de la nouvelle loi cantonale sur le financement de la politique, les organisations politiquement impliquées devaient communiquer leur budget de campagne provisoire pour les élections cantonales du 7 novembre prochain au moins six semaines avant le scrutin, soit avant le 26 septembre dernier. Comme déjà indiqué par les différents partis dans notre édition du 29 septembre, c’est le Centre qui bénéficiera de l’assise financière la plus confortable, avec une enveloppe de 270’000 francs. Suivent notamment le PLR avec 200’000 francs ou encore les Verts avec 110’000 francs. Nous parlons donc bien ici des partis cantonaux.

Par ailleurs, la Chancellerie a rendu public ce mercredi, après les avoir minutieusement contrôlés, tous les documents qu’elle a reçus. Ceux-ci fournissent des informations supplémentaires, comme les budgets personnels des candidats au Conseil d’Etat. Verdict: c’est la centriste Luana Menoud-Baldi qui profitera du budget personnel le plus important, avec 76’000 francs, dont 50’000 francs de ressources personnelles. A noter que cela comprend un versement au parti cantonal de 23'000 francs. Suivent les libéraux-radicaux Didier Castella (73’000 francs) et Romain Collaud (55’000 francs), devant les centristes Jean-Pierre Siggen (31’000 francs) et Olivier Curty (29’300 francs), avec là aussi des transferts vers le parti cantonal.

Le socialiste Jean-François Steiert ferme la marche avec 17’000 francs, ce qui comprend un don de 6000 francs fait au Parti socialiste fribourgeois. Pour les autres candidats, aucun budget personnel n’est annoncé. Mais ceux-ci ne doivent être communiqués que s’ils dépassent 10’000 francs. A noter qu’une poignée de dons de la part de personnes morales dépassent la limite des 1000 francs au-delà de laquelle ils doivent être annoncés, notamment un don de 4000 francs à Didier Castella de la part de l’entreprise de constructions métalliques R. Morand & Fils SA à Enney.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00