La Liberté

23.06.2019

Des pics de température à 38-39 degrés

Les personnes âgées, vulnérables en cas de canicule, sont encouragées à bien s'hydrater (archives). © Keystone
Les personnes âgées, vulnérables en cas de canicule, sont encouragées à bien s'hydrater (archives). © Keystone
Les personnes âgées, vulnérables en cas de canicule, sont encouragées à bien s'hydrater (archives). © KEYSTONE/TI-PRESS/SAMUEL GOLAY
Les personnes âgées, vulnérables en cas de canicule, sont encouragées à bien s'hydrater (archives). © KEYSTONE/TI-PRESS/SAMUEL GOLAY


23.06.2019

A l'exception des Alpes, toute la Suisse devrait être touchée par une vague de chaleur dès le début de la semaine prochaine. En Suisse romande, les températures dépasseront les 30 degrés dès lundi pour atteindre des pics à 38 à Genève ou en Valais jeudi.

Bâle devrait même enregistrer des températures allant jusqu'à 39 degrés dès mercredi, selon les prévisions de MétéoSuisse consultées dimanche par Keystone-ATS. L'humidité de l'air devrait quant à elle oscillé entre 25 et 40% pour les régions de plaine.

Des nuits tropicales sont également attendues dès mardi. Les températures ne descendront donc pas en dessous de 20 degrés. Plusieurs régions ont déjà été mises en alerte canicule de niveau trois, soit un danger marqué.

La vague de chaleur devrait durer jusqu'à dimanche. Elle est due à un anticyclone venu de la Méditerranée occidentale, qui entraîne un assèchement et un réchauffement marqué de la masse d'air dans la région alpine.

Prudence lors de baignade

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) rappelle, dans un communiqué publié dimanche, que les températures élevées peuvent avoir des effets sur la santé de certains groupes de la population. Personnes âgées, malades chroniques, femmes enceintes et enfants en bas âge doivent être particulièrement surveillés.

Pour prévenir tout problème, l'OFSP recommande plusieurs mesures: éviter les activités physiques au plus chaud de la journée, boire beaucoup ou encore prendre des repas froids.

Maux de tête, confusion, vertiges, nausées, pouls élevé ou autres symptômes doivent être pris au sérieux. La personne concernée doit être étendue et son corps refroidi. En cas d'absence d'amélioration, il faut chercher une aide médicale.

L'OFSP appelle aussi à la prudence lors des baignades en rivière. Les débits des cours d'eau sont actuellement élevés, rendant les zones dangereuses moins visibles, et les températures de l'eau fraîches pour la saison.

ats

Articles les plus lus
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00