La Liberté

15.05.2019

Super League: Sion assomme Xamax à la 93e

Toma inscrit le seul but de la rencontre © KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI
Toma inscrit le seul but de la rencontre © KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI
La joie du buteur sédunois © KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI
La joie du buteur sédunois © KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI
Pickel effondré et réconforté par Angha © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Pickel effondré et réconforté par Angha © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Neitzke intervient devant Doudin © KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI
Neitzke intervient devant Doudin © KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI
Le gardien Fickentscher sous la menace © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Le gardien Fickentscher sous la menace © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT


15.05.2019

Le derby romand de la peur s'est conclu par un succès du FC Sion 1-0 contre Neuchâtel Xamax lors de la 34e journée de Super League.

Le FC Sion a probablement sauvé les meubles en venant à bout de Neuchâtel Xamax 1-0 grâce à un but inscrit à la... 93e par Bastien Toma. Avec quatre points d'avance sur les Neuchâtelois à deux journées de la fin de saison, les Valaisans se sont certainement mis au chaud.

Pour les Xamaxiens, cette défaite rime à n'en pas douter avec barrage. Elle est particulièrement amère en cela qu'elle s'est dessinée au bout du temps additionnel, après une percée fulgurante de Jared Khasa (aidé par une intervention défensive ratée) dont le centre a trouvé un Toma qui a été admirable de sang froid au coeur de la surface adverse pour crucifier Laurent Walthert.

Ce match avait longtemps été, pour les Sédunois, l'histoire de temps forts non exploités, principalement aux entames des deux mi-temps. Une bonne trentaine de minutes cumulées qui n'ont abouti à rien, si ce n'est à des regrets. Ceux de Zock d'avoir été trop court de quelques centimètres (4e), de Fortune d'avoir vu sa frappe terminer sur le poteau (12e), de Kasami d'avoir raté son tir après un beau contrôle orienté (25e) ou de l'ensemble du compartiment offensif qui a fauté collectivement dans ce qui aurait dû être, plusieurs fois, la dernière passe entre la 46e et la 60e puis dans le dernier quart d'heure.

Le déroulement de la rencontre - d'une faible qualité technique - a été conforme aux attentes, avec un Xamax regroupé et jouant le contre. La formation de Stéphane Henchoz, devenue experte en la matière, a bien failli cueillir Tourbillon à froid par Ademi, quand celui-ci a défié seul à seul Fickentscher (27e) et a botté un improbable ballon qui, après 40 mètres de flottement, a fini sur la transversale (57e), ou encore par Sejmenovic, en retard d'un cheveu seul au deuxième poteau (60e).

Un match fait de rendez-vous manqués mais aussi, et surtout, de nombreux duels. Durs, âpres. Des duels d'équipes se battant pour leur survie en cette fin de saison anxiogène. Mais jamais - et il faut le relever - animées d'un mauvais esprit. La palme en revient, aussi, à l'arbitre Nikolaj Hänni et à ses assistants, qui ont veillé à la bonne tenue de tous en dépit d'un contexte des plus tendus.

Ce résultat est une magnifique nouvelle pour le FC Zurich également, assuré du maintien. Le FCZ a profité de la proximité de la finale de la Coupe de Suisse (dimanche) dans les têtes bernoises pour s'imposer 3-0 contre Thoune.

Bâle avait lui aussi la finale à l'esprit. Les Rhénans ont joué une mi-temps à fond contre Lucerne, regagnant les vestiaires sur le score de 3-0, avant de clairement lever le pied (3-2 score final).

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00