La Liberté

Dans l’atelier de L’Anartiste

Le photographe Christophe Maradan dans son atelier fribourgeois. © Alain Wicht / Christophe Maradan
Le photographe Christophe Maradan dans son atelier fribourgeois. © Alain Wicht / Christophe Maradan
Tirage d’après une prise de vue sur verre, au collodion humide. © Alain Wicht/Christophe Maradan
Tirage d’après une prise de vue sur verre, au collodion humide. © Alain Wicht/Christophe Maradan
Mouvement capté par un Leica. © Alain Wicht / Christophe Maradan
Mouvement capté par un Leica. © Alain Wicht / Christophe Maradan
Mouvement capté par un Leica. © Alain Wicht / Christophe Maradan
Mouvement capté par un Leica. © Alain Wicht / Christophe Maradan
10.11.2018

Christophe Maradan photographie uniquement en noir et blanc. Amoureux de l’artisanat, il réalise tous ses tirages lui-même

Elisabeth Haas

Rencontre » La photographie, pour Christophe Maradan, tient de la vocation. Il y a une rigueur quasi monacale dans ses gestes. Oui, on peut parler de contemplation: il faut l’imaginer à l’œuvre, réglant l’agrandisseur, trempant des papiers dans des bacs, les rinçant à grande eau, les pressant à chaud pour les aplatir, retouchant au pinceau chaque poussière qui laisse une trace blanche sur le baryté de 80 cm sur 1 m. Si l’on sait qu’il faut une semaine de travail pour un tirage grand format réalisé à partir d’une prise de vue sur verre, au collodion humide, on peut bien parler de vocation.

Imaginer la préparation du matériel, l’importance de chaque geste, l’imprégnation de la plaque de verre avec des mixtures chimiques artisanales qui sentent l’éther, le long temps de pause

Même sujet
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00