La Liberté

Brian Savoy ne revendique rien

Le bisou de Brian Savoy (à droite) à Arnaud Cotture. S’il est encore dans toutes les têtes, le match contre la Russie fait partie de l’histoire. Place à l’Italie, demain. © alain wicht
Le bisou de Brian Savoy (à droite) à Arnaud Cotture. S’il est encore dans toutes les têtes, le match contre la Russie fait partie de l’histoire. Place à l’Italie, demain. © alain wicht
16.08.2014

Basketball • Le meneur fribourgeois d’Union Neuchâtel a brillé face à la Russie. No 2 derrière Kazadi, il se satisfait de son statut de remplaçant en équipe de Suisse qui affontera dimanche l’Italie. Interview du Glânois.

Pierre Salinas

Face à la Russie, Brian Savoy n’a passé que 16 minutes sur le parquet de la salle Saint-Léonard. Mais 16 minutes rondement menées, qui ont permis à l’équipe de Suisse de creuser un écart décisif avant de signer le plus bel exploit de son histoire. Sorti du banc, l’arrière fribourgeois d’Union Neuchâtel a trouvé le temps d’inscrire 9 points, de capter 5 rebonds et de distiller 2 passes décisives. Le tout avec une adresse diabolique. Savoy, ou l’efficacité incarnée. Cela n’a pas toujours été le cas, le Glânois de 22 ans, formé à l’Académie du Fribourg Olympic, étant plutôt connu pour son intermittence. S’il est capable de dynamiter n’importe quelle défense, il peut aussi se tirer une balle dans le pied, victime de sa fougue et de sa trop grosse envie de bien faire.

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00