La Liberté

La culture est au point mort

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Une vingtaine de concerts sont annulés à Fri-Son, dont trois ont pu être reportés. © Alain Wicht-archives
Une vingtaine de concerts sont annulés à Fri-Son, dont trois ont pu être reportés. © Alain Wicht-archives
Partager cet article sur:
14.03.2020

Alors que théâtres, musées, salles et cinémas ferment leurs portes, tout un écosystème est fragilisé

Thierry Raboud, Olivier Wyser, Elisabeth Haas

Crise » Les amplificateurs étaient branchés. Hier après-midi, sur la scène de Fri-Son, le groupe post-rock Hubris réglait les derniers détails à quelques heures de vernir son troisième album. Puis le Conseil fédéral a tiré la prise: toute manifestation de plus de 100 personnes est interdite. «On est sous le choc, c’est dur», réagissait Léa Romanens, secrétaire générale du club fribourgeois qui ne pourra rouvrir, si la situation épidémique le permet, que fin avril.

Une vingtaine de concerts sont annulés, dont trois seulement ont pu être reportés. «Au moins, cette interdiction clarifie les choses et nous enlève la responsabilité morale d’ouvrir ou pas. Mais le gros souci, ce sont les salaires», confie la responsable de cette salle emblématique, qui représente di

Articles les plus lus
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00