La Liberté

Réfugié bientôt spécialiste de bolides

Le mécanicien afghan est l’un des 109 réfugiés suivant depuis août 2018 un préapprentissage dans le canton de Zurich. © Tobias Renold/UPSA
Le mécanicien afghan est l’un des 109 réfugiés suivant depuis août 2018 un préapprentissage dans le canton de Zurich. © Tobias Renold/UPSA
06.03.2019

Le préapprentissage, nouvelle filière d’intégration économique des réfugiés, remporte un franc succès

Ariane Gigon, Rüschlikon (ZH)

Intégration » Le sourire ne semble jamais quitter le visage d’Hamid Sohrab. Dans ce garage de Rüschlikon vendant et réparant de riches voitures allemandes, ce réfugié afghan de 33 ans suit un apprentissage d’un genre particulier: il est l’un des quelque mille «préapprentis» de Suisse, une filière d’intégration lancée en août 2018 en Suisse. Tant son patron que le canton de Zurich sont ravis.

Des amis vivant en Allemagne, son premier pays de destination après avoir quitté l’Afghanistan, l’avaient averti: «Ils m’ont dit qu’il était possible de travailler en Suisse, mais qu’il fallait être patient, être prêt à attendre cinq ou six ans», raconte Hamid Sohrab, assis à côté de Tobias Renold, chef de service du garage Küry Park Side de Rüschlikon.

<

Articles les plus lus
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00