La Liberté

Plus de 1200 signatures contre les études genre à l'Université

Fribourg • Un groupement d’associations défendant les valeurs de la famille traditionnelle a annoncé mercredi avoir récolté, sur internet, 1216 signatures demandant à l’Université de Fribourg de se distancier de l’«idéologie du genre». Dans la ligne de mire de ces mouvements hostiles à l’avortement, au Plan d’étude 21 et à la charia: l’octroi d’un doctorat honoris causa à la philosophe américaine Judith Butler.

En novembre, l'Université de Fribourg avait décerné le titre de docteur honoris causa à Judith Butler, professeure à l’Université de Berkeley en Californie. © Charles Ellena
En novembre, l'Université de Fribourg avait décerné le titre de docteur honoris causa à Judith Butler, professeure à l’Université de Berkeley en Californie. © Charles Ellena

Marc-Roland Zoellig

Publié le 19.02.2015

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

D’après les quatre associations à l’origine de cette démarche (Zukunft CH, Bürger für Bürger, Human Life International Schweiz et Jugend und Familie), Judith Butler soutiendrait que «l’identité sexuelle n’a rien à voir avec la Nature mais est une construction sociale modifiable à l’envie». Précédées d’une lettre ouverte au ton railleur, les signatures ont été transmises à la direction de l’Université et de la Faculté des lettres le 13 février, affirment les adversaires des études genre.

La liste des signataires, dont «La Liberté» a obtenu une copie en s’adressant à Zukunft CH puis à Human Life International, n’est plus accessible en ligne. Près d’un tiers des paraphes est anonyme. Le solde provient quasi exclusivement de Suisse alémanique. Seule une demi-douzaine de signatures nominales émane du canton de Fribourg, dont l’une est attribuée à une diplômée en philosophie et théologie. La lettre ouverte affirme que l’«honneur académique» de l’Université de Fribourg n’est pas compatible avec l’octroi d’un doctorat honoris causa à une spécialiste des études genre.

Selon Dominik Lusser, porte-parole de l’association Zukunft CH - qui revendique quelque 12 000 abonnés à ses publications, dont 1000 à 2000 en Suisse romande - les paraphes ont été réunis en deux mois environ.

C’est à l’occasion du Dies academicus du 15 novembre 2014 que la prof. Judith Butler avait reçu son doctorat honoris causa des mains du doyen de la Faculté des lettres Marc-Henry Soulet. La veille, sa conférence consacrée à la non-violence avait fait salle comble à l’Université Miséricorde, malgré la présence d’un petit groupe de protestataires armés de bougies.

Répondant dernièrement à une question des députés Roland Mesot (udc, Châtel-Saint-Denis) et André Schoenenweid (pdc, Fribourg), également critiques envers la distinction de Judith Butler, le Conseil d’Etat a rappelé que l’Université de Fribourg n’a jamais été catholique et que sa tradition chrétienne devait d’abord être comprise comme une ouverture à l’humain («LL» du 12 février).

Présentes dans la plupart des universités suisses, les études genre abordent des questions liées à la construction sociale des identités sexuelles. Elles opèrent une distinction entre «sexe biologique» et «genre». I

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Sa mission: décloisonner l’image de la vie en EMS

    Animateur socioculturel, Alexandre Raemy interviendra lors de la journée «Bien vieillir en Gruyère»
  • pictogramme abonné La Liberté Deux candidats en lice

    Morlon » Le nom du successeur du démissionnaire David Castella au Conseil communal devrait être connu le 25 septembre prochain.A Morlon, deux candidats sont...
  • pictogramme abonné La Liberté Drogue et alcool au volant

    Circulation » Entre le vendredi 12 et le lundi 15 août, la police fribourgeoise a intercepté près d’une quinzaine d’automobilistes qui n’étaient pas en état...
  • pictogramme abonné La Liberté Pollution sur la berge de la Sarine

    Enney » Dimanche dernier, aux alentours de midi, la police fribourgeoise a été informée par un tiers d’une pollution à Enney, à la route des Rez, sous le...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11