La Liberté

Jacques Vogt: un maître pour l’orgue Mooser

Jacques Vogt: un maître pour l’orgue Mooser
Jacques Vogt: un maître pour l’orgue Mooser
Jacques Vogt: un maître pour l’orgue Mooser
Jacques Vogt: un maître pour l’orgue Mooser
04.08.2018

Ces illustres inconnus qui hantent les rues de Fribourg (8/16)

De nombreux chemins, places ou encore rues de Fribourg portent le nom d’une figure historique. Mais qui sont ces personnalités? Cet été, La Liberté vous les présente.

Ce Fribourgeois d’adoption est né à Allschwil, dans l’actuel canton de Bâle-Campagne, le 18 janvier 1810. Après avoir suivi un enseignement d’organiste à Saint-Gall, Jacques Vogt arrive à Fribourg en 1834 à l’appel d’Aloys Mooser, qui vient de terminer son fameux orgue. L’orgue Mooser est à l’époque l’un des plus grands du monde. Le facteur d’orgues espérait confier son chef-d’œuvre à ses fils, mais ces derniers manquent encore d’expérience. Il préfère donc que Jacques Vogt leur enseigne son art auparavant. Cependant, ses enfants meurent

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00